LES INSTITUTS D’ÉTUDES POLITIQUES constituent depuis longtemps des établissements prisés de tous les étudiants qui souhaitent bénéficier de la formation Sciences Po.
Cette formation en 5 ans est constituée d’un premier cycle de 3 ans marqué par l’ouverture pluridisciplinaire et internationale puis d’un deuxième cycle de 2 ans plus spécialisé et plus professionnalisé en offrant un large choix de masters.

Pour accéder directement aux sites des 10 Instituts d’études Politiques, il suffit de cliquer sur la ville correspondante à partir de notre carte de France des IEP.

Ce succès et cette spécificité ne sont pas sans conséquences sur les concours d’entrée: d’une part, le succès a accru le nombre de candidats sans que le nombre de places augmente en conséquence, d’autre part, la spécificité transparaît dans la qualité et le niveau requis par les correcteurs du concours d’entrée.

Un succès qui accroît la sélection !

Concours d’entrée en 1ère année. I.E.PNombre moy. candidatsNombre moy. d’admisMoy. réussite
Paris (procédure nationale uniquement)6 50085013%
Concours Commun: (Strasbourg, Lyon, Aix,Lille,Rennes,Toulouse, St Germain en Laye)9000115013%
Bordeaux19001508%
Grenoble150019013%

Moyennes données à titre purement indicatif. Sources: administration des IEP.

Une spécificité qui modifie les méthodes de travail et les orientations du lycéen

Les connaissances thématiques à la fois vastes et précises

Les domaines de connaissances utiles pour les épreuves orales et écrites ne correspondent pas toujours aux programmes prévus, et encore moins traités et assimilés du Lycée. C’est le cas par exemple du Concours Commun dont l’ épreuve d’histoire demande un gros approfondissement de thèmes de terminale, ou dont l’épreuve de Questions Contemporaines porte sur un ou plusieurs thèmes issus de l’actualité. Les concours mettant l’accent sur l’épreuve oral (Paris, Bordeaux par exemple) nécessitent, concours oblige, de faire la différence par rapport à la culture générale moyenne d’un bachelier. pour ces deux concours de Paris et Bordeaux, l’accent mis sur le dossier nécessite aussi de faire cette différence par rapport aux autres lycéens.

La méthode utilisée lors des épreuves

Tout ne dépend pas bien sûr uniquement du volume des connaissances. Les épreuves tant orales (Paris, Bordeaux) qu’écrites (Concours Commun) doivent permettre de mesurer la capacité des candidats à maîtriser leurs connaissances afin d’analyser la question posée et d’argumenter de manière efficace. L’ensemble doit être servi en plus par une très bonne expression écrite pour le  Concours Commun. Les épreuves orales demandent en plus de maitriser les techniques de prise de parole en public et devant un jury. La dissertation est aussi une épreuve essentielle au Concours Commun. Elle nécessite de la part du candidat l’acquisition d’une parfaite méthode d’analyse des sujets, de réflexion et de montage de plans construits sur une argumentation et non une simple narration.

L’épreuve écrite de langue étrangère

Présente au Concours Commun, elle est beaucoup plus difficile que celle du Baccalauréat et sanctionne avant tout la maîtrise de l’expression écrite. Elle demande donc non seulement d’excellentes connaissances grammaticales mais aussi un vocabulaire étendu dans les domaines politique, économique et social.

L’avancement des dates du concours

C’est aujourd’hui un phénomène généralisé, les concours se déroulant bien avant le baccalauréat ce qui demande donc de se préparer le plus tôt possible, notamment dès le début de la classe de Première de manière idéale pour les candidats bac+0.

Ainsi se présentent les traits essentiels des concours d’entrée aux I.E.P notamment en 1ère année.
Merci de vous reporter aux tableaux synoptiques de présentation pour les jeunes bacheliers et futurs bacheliers (Menus Présentation -> Entrées en 1ère année et Présentation -> Entrées en 2ème année)

Depuis 2008: Le Concours Commun

Les 7 IEP de Lille, Strasbourg, Lyon, Aix, Rennes et Toulouse et St Germain en Laye organisent depuis 2008 un concours commun ouvert aux bacheliers de l’année et à ceux de l’année précédente.
Vous pouvez consulter les informations publiées par les IEP sur ce concours à partir de ce lien vers l’information mise en ligne par les IEP.
Pour 2020, les thèmes de l’épreuve de questions contemporaines sont: « Révolutions » et/ou « le Secret ».

En province, les IEP de Bordeaux et de Grenoble conservent leurs propres concours.

2021: Nouvelle réforme du concours d’entrée de Paris

Après une première réforme en 2010 supprimant notamment l’accès à bac+1, l’IEP de Paris a réformé à nouveau en 2013 son concours d’entrée en avançant au mois de février de la terminale les écrits et en le scindant entre dossier et écrits d’admissibilité d’une part et oral d’admission d’autre part.

A savoir, qu’à côté de cette procédure normale d’admission à Sciences Po. Paris (dite « procédure nationale »), il existe deux autres procédures: la procédure internationale et la procédure réservée aux lycées conventionnés CEP.

En juin 2019, Sciences Po.Paris a annoncé une nouvelle réforme de son concours d’entrée qui s’appliquera pour la rentrée 2021 (donc les élèves entrant en terminale en septembre 2019 ne sont pas concernés). La procédure d’entrée sera de nouveau unifiée. Le concours ne comportera plus d’épreuves écrites. Le candidat sera évalué par un examen oral et par son dossier constitué, de fait essentiellement depuis la Seconde, de son parcours académique, de ses engagements extrascolaires, de son projet et de ses motivations. Voici le communiqué de presse de Sciences Po. Paris de juin 2019. C’est un profil qui donc plus que jamais est recruté. Il faudra donc travailler votre profil en conséquence depuis la Seconde, développer vos engagements, la construction de votre projet, votre culture générale Sciences Po. et travailler votre oral!